mercredi 4 mars 2015

Le retour du roi


Ceux qui nous suivent depuis nos débuts savent combien l’équipe de TRASH apprécie Jean Mazarin. L’homme et son oeuvre. Jean qui ? demanderont peut-être quelques étourdis. Jean Mazarin. Alias Emmanuel Errer. Alias… Nécrorian. Ah, là, ça va tout de suite mieux, hein, bande de viandards ? Bon, pour être honnête, nous aussi avons d’abord entrepris d’escalader la montagne Mazarin en empruntant le sentier Nécrorian. Et nous ne sommes toujours pas parvenus au sommet. Car cette montagne est gigantesque. 
 
Plus d’une centaine de romans. Espionnage, Science Fiction, Polar, Gore, l’homme a touché à presque tous les « mauvais » genres pendant plus d’une vingtaine d’années. Puis, suite à l’interruption de toutes les grandes collections populaires du Fleuve Noir, il s’était fait plus discret. Mais c’était sans compter sur l’équipe de Rivière Blanche, qui savait que l’homme n’avait pas écrit son dernier mot.

Ce que nous avons pu vérifier fin 2012 avec le terrible Plaques chauffantes, signé Nécrorian, puis avec la réédition début 2014 de deux romans d’anticipation de Jean Mazarin sous le titre générique Poupées. Et comme au fond on n’est pas si méchants qu’on a en l’air (enfin, ça dépend avec qui), on a pensé aux plus gourmands d’entre vous. Oui, parce que certains de nos lecteurs disposent déjà de ces deux ouvrages, mais aussi de l’intégralité de notre collection. Ne niez pas, mécréants, on a les noms.  Alors en attendant nos prochaines parutions, nous avons trouvé le complément idéal à votre petite bibliothèque rouge préférée.

En effet, c’est aujourd’hui au tour de L’atelier Mosésu de proposer un livre de Jean Mazarin. Un Polar inédit intitulé Zazou, qui vient inaugurer avec panache une collection de romans noirs dont l’intrigue se situe durant la seconde guerre mondiale. Impossible pour nous de passer sous silence une telle publication. Rendez-vous donc toutes affaires cessantes sur le site de L’atelier Mosésu en attendant la suite. Car suite il va y avoir.

Et suite dans les idées, d’ailleurs, puisque dès le 1er avril, il sera à nouveau question des horreurs de la guerre. Vous pourrez le vérifier en vous offrant un beau poisson rouge sang sur le site de Rivière Blanche. Les Djinns de Nécrorian vous attendent déjà. Et si vous y survivez, L’hiver en juillet selon Jean Mazarin vous achèvera. Quel que soit le pseudonyme qu'il utilise, l'auteur de Collabo-song et Blood-sex n'a pas pour habitude de faire des prisonniers.

Jean Mazarin/Nécrorian fêtera ses 81 ans le 27 mars prochain. Et c’est lui qui, avec l’appui de deux vaillants éditeurs indépendants, a décidé de vous faire des cadeaux. Alors profitez-en.






















http://www.atelier-mosesu.com/zazou/                       http://www.riviereblanche.com/mortpartage.htm